Rechercher

La censure en marche

Mis à jour : févr. 15



Ce passage effarant est extrait d'une circulaire révélée par Le Canard Enchaîné du 29 janvier 2020. Elle s'adresse aux professeurs qui doivent rédiger les sujets d'examen conduisant au métier d'assistant(e) social(e). Comme dans beaucoup de professions sanitaires et sociales (infirmières, etc), les candidats doivent démontrer, à l'examen, une connaissance et une réflexion sur les politiques publiques de santé.


Mais pour avoir une "réflexion", il faut examiner une diversité de points de vue ! Vous vous souvenez? Thèse, antithèse, synthèse ... L'esprit critique, composante du génie français, est à l'origine de toutes les avancées intellectuelles et scientifiques, et notamment de celles qui ont fait la renommée de la France.



La censure conduit à l'appauvrissement mental et à la médiocrité.


L'interdiction de "critiquer ouvertement" fait penser au règlement des Thermes de Vichy, dont on parle dans notre article Découvrir la censure à Vichy. Ce Règlement intérieur, qui s'adresse en particulier aux curistes, n'autorise la critique que dans le cadre d'une conversation "privée". La critique est tolérée, mais à voix basse, dans la clandestinité, encourageant ainsi des réflexes de honte et d'auto-censure.





Mais comment l'auteur de la circulaire sur les sujets d'examen, citée plus haut, se justifie-t-il?


Puisqu'il s'agit d'un examen d'Etat, justifie le texte, il ne doit pas comporter d'écrits qui critiquent l'Etat.


Nous avons déjà rencontré ce raisonnement dangereux ici, à Vichy. La lettre de menaces adressée par le Maire de Vichy, Mr. Aguilera, au gérant de La Galerie (voir notre vidéo n°4) disait, en substance: "Vous êtes sur un terrain appartenant à l'Etat, et donc, vous ne pouvez pas laisser dire des paroles qui soient en désaccord avec la sous-Préfète, car elle représente l'Etat."


Or, l'Etat et les pouvoirs publics contrôlent plus de la moitié de toute la richesse produite en France, mais aussi le littoral, les fleuves, le sous-sol, l'espace aérien, l'espace hertzien, les infrastructures, les industries stratégiques, l'essentiel du patrimoine artistique, des richesses culturelles, de l'Education, sans compter les entreprises publiques, dont le nombre ne cesse d'augmenter...

De tous ces lieux, il faut abolir la critique ?


La Galerie en 2018

Si on laisse faire, la première proie facile sera l'Education, avec ce type de raisonnement : "Les enseignants ne doivent pas critiquer les pouvoirs publics, puisqu'ils relèvent de la fonction publique." C'est la tendance qui pointe dans la circulaire précitée.


Et pourquoi ne pas déclarer la mise sous contrôle des espaces municipaux comme les rues, tant qu'on y est ? C'est logique: "La rue appartient à la commune, donc il est interdit d'y critiquer le Maire!". Si une telle politique devait arriver, nous en serions les premiers cobayes, ici à Vichy !


Mais revenons à l'Etat. Pendant longtemps, on a présenté l'extension du domaine de l'Etat comme quelque chose de rassurant, car "Nous devons contrôler ceci, cela, les industries stratégiques, etc".


Mais l'Etat, est-ce bien nous, est-ce bien tout le monde ?

Ce n'était pas l'avis du Préfet de police de Paris, Mr. Lallement. Le 17 novembre 2019, une passante a tenté d'engager un dialogue avec lui dans la rue, sur la nécessaire répression des casseurs.

La réponse:

- "Tiens, vous avez un joli gilet jaune ...

- Oui, je suis gilet jaune, mais je n'ai jamais rien cassé ...

- Et bien, nous ne sommes pas dans le même camp, Madame".

Le Préfet de Paris n'a jamais démenti ou tenté de clarifier sa position.

En d'autres termes, vous pouvez être, à tout moment, exclu(e), arbitrairement et de façon partisane, du cercle des personnes protégées par l'Etat ...


Dans ce contexte, il est d'autant plus important de ne pas laisser l'Etat et les pouvoirs publics réduire les espaces de libertés citoyenne, comme la liberté d'expression.


***


Voici l'intégrale de l'article du "Canard":



Ne ratez pas nos dernières publications ou vidéos. Soyez averti(e) dès leur parution.

Mail: vichy.news.contact

[a]gmail.com

Vichy.news

Un regard candide et citoyen.

Toujours plus d'infos sur Vichy et son agglomération.

© 2020 par Vichy.news. |  Licence Creative Commons  |   Mentions légales